Laboratoire Kastler Brossel


Nos tutelles

CNRS ENS Departement de Physique ENS UPMC CdF

Nos partenaires

Univ. Evry

Rechercher



  • Webmail
ENS | UPMC



Accueil du site > Ressources > Archives > À noter

Poste de Maître de Conférence au LKB

publié le , mis à jour le

Un poste de Maître de Conférence affecté au LKB sera ouvert à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC), ainsi qu’un poste à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) pour le Département de Physique.

Profil du poste UPMC : systèmes quantiques extrêmes

Le laboratoire Kastler Brossel développe son activité vers des problèmes fondamentaux en utilisant les méthodes de l’optique quantique, du refroidissement laser, des gaz ultrafroids, et des mesures de précision extrême de temps, de fréquence ou de constantes fondamentales. Il s’y développe de nouveaux projets comme les tests du principe d’équivalence sur l’antimatière (projet GBAR), la mesure des rayons de charge des noyaux légers et la mesure de la molécule H2+ , ou de nouveaux types d’horloges atomiques utilisant des ions ultrafroids. Il étudie aussi des systèmes de très basse température (condensats de Bose–Einstein avec des atomes froids ou des polaritons, gaz de Fermi dégénérés), ou des systèmes désordonnés. Il étudie de nouvelles méthodes pour l’information quantique, et les principes fondamentaux de mécanique quantique associés (décohérence…). Le Laboratoire Kastler Brossel est l’un des acteurs de niveau mondial dans ces domaines où il s’agit d’explorer les frontières de la physique quantique en confrontant théorie et expériences.

Afin de développer ses activités et pour garder son rôle pionnier dans un environnement international très compétitif, le Laboratoire Kastler Brossel souhaite recruter un Maître de Conférences qui développera un projet de recherche original dans l’une des équipes du Laboratoire. Le profil couvre l’ensemble des thématiques du laboratoire, depuis les propriétés des systèmes quantiques simples (systèmes à deux corps, intrication atomes-photons…), l’électrodynamique quantique (ions multichargés, effet Casimir, électrodynamique en cavité) jusqu’à des phénomènes complexes (gaz, fluides et solides quantiques, diffusion multiple, couplage optomécanique, mesures quantiques et applications, propriétés quantiques de nanoobjets, condensats de Bose-Einstein, puces à atomes, métrologie et tests des interactions fondamentales). Le candidat pourra être soit un(e) théoricien(ne) soit un(e) expérimentateur(trice) se consacrant à l’étude des propriétés quantiques de ces systèmes.

Profil du poste pour le Département de Physique de l’ENS : physique statistique

La physique statistique continue son fort développement avec, en particulier, des approches théoriques et/ou numériques. Son champ d’applications s’étend sur des domaines très divers. Ceux-ci incluent des aspects fondamentaux portant sur des systèmes corrélés, classiques et quantiques, des systèmes désordonnés qu’ils soient à l’équilibre, hors d’équilibre ou pour l’étude de leurs propriétés dynamiques. Mais la physique statistique s’applique aussi aux systèmes complexes, à la physique computationnelle et à la conception d’algorithmes. Plusieurs équipes du Département de Physique de l’ENS contribuent à l’essor de ce domaine de recherche au meilleur niveau international. Pour renforcer cet axe prioritaire, le Département souhaite recruter un jeune Maître de conférences dans ces thématiques. Une expérience à l’international sera fortement souhaitée. Le candidat recruté pourra utiliser le mésocentre PSL, dont le département est partenaire, si sa recherche, ou l’enseignement qu’il veut développer, le nécessitent.

Voir aussi le site du Département.

Procédure de candidature

La procédure de candidature comporte deux étapes importantes :
- Le candidat doit avoir préalablement obtenu sa qualification pour être autorisé à déposer un dossier.
- Après la publication officielle du poste, le candidat pourra remplir un dossier sur le portail Galaxie. Il est très fortement conseillé de prendre contact avec les équipes du laboratoire, ou à défaut avec le directeur du laboratoire.